You are previewing Slow management: Entreprendre la transition.
O'Reilly logo
Slow management: Entreprendre la transition

Book Description

Tout comme le mouvement slow food est l'alternative au fast food, le slow management est une réponse au contexte actuel de crise et de course perpétuelle contre la montre, assorti d'exigences accrues de rentabilité et de productivité qui pèsent sur les managers. Prenant le contre-pied des tendances actuelles, il pose des limites au "toujours plus" et impose au "toujours plus vite" une lenteur réfléchie.

Véritable "pas de côté", il invite à entreprendre la transition dans les entreprises et notamment à :

  • Construire des relations de qualité, stables et de longue durée, avec les salariés, les clients et les fournisseurs

  • Éliminer les facteurs de stress des salariés

  • Améliorer les conditions de travail

  • Réduire, hiérarchiser, organiser les demandes

  • Repenser la relocalisation, l'organisation de la participation, le partage du temps de travail et le développement des connaissances

Changer sa vision, mais aussi sa pratique du management, est possible.

Écrit par un collectif d'auteurs engagés, cet ouvrage apporte des éléments de réflexion et des pistes d'action concrètes (grilles d'évaluation, cas d’entreprises). Il rappelle également l’importance du bien-être au travail et des enjeux humains dans l’entreprise. Les managers de tous horizons y trouveront les clés pour faire du slow management une pratique quotidienne.

Table of Contents

  1. Page de titre
  2. Copyright
  3. Introduction
  4. Première partie : Les origines du slow management
    1. 1 : Inventer la bioéconomie
      1. La croissance, paradigme dominant de la science économique
      2. Les limites de la croissance et l'erreur fondamentale de la science économique
      3. Éléments de bioéconomie
      4. Nouveau paradigme : la fin du modèle de croissance infinie
    2. 2 : Slow Food ou l'émergence de la philosophie slow
      1. Axes stratégiques de la mission de Slow Food
      2. Une philosophie de marque
      3. Une stratégie slow de type émergent
  5. Deuxième partie : Fast versus slow management
    1. 3 : Contre le fast management
      1. Fast management et ressources humaines
      2. Homme-machine
      3. Travail subi et activité choisie
      4. Nouvelle langue
      5. Démagogie participative
      6. Crise écologique et économique
      7. Production jetable
      8. Économies d'échelle
    2. 4 : Slow management comme dépassement du fast management
      1. Ce que le slow management n'est pas
      2. Une prise de conscience avant tout
      3. Le slow management du personnel
      4. Small is beautiful
      5. Une transition bottom-up en cours
    3. 5 : Premières applications du slow management : les fermes en agroécologie
      1. L'agriculture productiviste : un modèle en fin de vie
      2. Deux paradigmes opposés
      3. Discussion des valeurs dans une entreprise agricole slow
      4. De fast à slow : la mise en pratique
      5. Conclusion
  6. Troisième partie : Applications concrètes dans différentes fonctions de l'entreprise
    1. 6 : Comptabilité capitaliste et comptabilité slow : quel défi ?
      1. Un système économique slow
      2. Le slow management et ses traductions comptables
      3. La recherche d'un profit global d'équilibre
      4. Le cas d'un auto-entrepreneur agricole
      5. Conclusion
    2. 7 : Le slow management des personnes : la dignité, variable essentielle de l'entreprise responsable
      1. Historique
      2. Communication ou manipulation ?
      3. Des perspectives d'amélioration
      4. Les impératifs du slow manager
      5. La Semco, l'entreprise du « pourquoi ? »
    3. 8 : Slow money : un modèle alternatif pour des investissements durables
      1. Le modèle traditionnel de diffusion : la fédération des Cigales
      2. Le modèle rapide de diffusion
      3. Les impératifs du slow investisseur
    4. 9 : Les systèmes d'information ouverts : du slow en informatique ?
      1. Les systèmes d'information courants
      2. Les systèmes d'information ouverts : des solutions et des limites
      3. Les impératifs des slow managers
      4. Wikimedia Foundation : le succès de l'ouverture du SI de Wikipédia
  7. Conclusion
  8. Références
  9. Biographie des auteurs